• CMT

KAFKA Version définitive

1) Pierre a juré qu'il ne se marierait plus, qu'il ne rencontrerait plus personne. Lorsque sa femme l'a quitté pour un autre la douleur a été si vive qu'il en a perdu toute notion du temps et de la réalité. Il agit comme un robot. Lorsqu'il n'est pas à son travail il marche de longues heures sur la plage sans but. Le cri des mouettes lui semble compatir à sa souffrance et le bruit des vagues compense les larmes qu'il n'arrive pas à sortir. Un petit homme le suit régulièrement en regardant sa montre.


2) Alice aime les longues promenades solitaires; c'est son seul plaisir. tous les jours après le travail elle descend sur la plage. Elle ôte ses chaussures.Le contact doux et du sable sous ses pieds lui rappelle son enfance, les châteaux de sable qu'elle faisait avec sa grand-mère. d'ailleurs de temps en temps elle ne résiste pas. Peu importe ce que les gens penseront d'elle en la voyant seule, à genoux, la robe couverte de sable, les mains agiles élevant les éphémères tours de château fort que la mer emportera. un petit homme la suit régulièrement en regardant sa montre.


3) Pierre cour sur la plage. dans un premier temps c'était pour distancer le petit bonhomme qui le suivait régulièrement. mais peine perdue il le retrouvait toujours à un moment ou à un autre. Mais il a fini par pendre goût à cette course régulière. Il règle sa course sur le bruit des vague. Ke vent dans son dos le pousse si amicalement qu'il a parfois l'impression de voler. Sa peine aussi semble s'envoler. Le petit homme le regarde en souriant.


4)Alice vient de terminer un superbe château de sable. elle se relève et recule pour mieux admirer son oeuvre. Mais elle a à peine le temps d'en profiter qu'un coureur se prend le pied dans l'édifice et château et coureur s'effondrent en même temps. Furieuse Alice se précipite vers l'individu mais celui-ci se confond en de telles excuses et il a l'air si penaud que sa colère disparaît. Il li dit se prénommer Pierre et pour réparer sa bêtise se propose de l'aider à reconstruire son château. Elle ne résiste pas à cette proposition et à son sourire charmeur. Pierre sent son coeur battre. Le petit homme, en haut de la dune, les regarde, range sa montre et disparaît.

Le temps a fait son oeuvre

Marie Jo



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

perec / eynaud / sarraute

PEREC/EYNAUD/SARRAUTE « CLAP » Station Denfert-Rochereau, mardi 25 octobre, 8h15, - camera plongeante sur le quai bondé. Une foule attend le RER, masse plutôt sombre dans la lumière vive et glauque de

Atlan Quignard

Deuxième ouverture : l'émotion choisie : la joie Sylviane est d'une compagnie très agréable, car elle à tendance à positiver les événements, les circonstances de la vie. Elle voit toujours le bon côté

ATLAN QUIGNARD

LA COUPE Une vieille maison de pierre à flanc de coteau cachée dans une sapinière, elle apparait au détour du chemin .Une unique porte en bois s’ouvre sur la façade .De vagues traces de peinture bleu

© 2015 par ALCORIDE. Créé avec Wix.com 

98 rue du Docteur Vallon 84400 APT

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now